Chagall à Dinant

Le site de "La Merveilleuse", l'ancien "couvent de Bethléem"

 à Dinant, propose de découvrir,

du 20 mai au 5 novembre, une centaine d'œuvres de Marc Chagall (1887-1985)

chagall 02.jpg

Visite de l'exposition avec l'atelier peinture de Dinant: le samedi 17 juin à 15h

rdv gastronomique à 13h au Couvent Bethléem pour se restaurer dans un cadre très agréable,

ensuite visite de l'exposition de Marc Chagall

restaurantpatio.jpg

 

L'exposition est accessible au public du mardi au dimanche de 10h00 à 17h00 "La Merveilleuse" est située Charreau des Capucines, 23, à Dinant. Informations : Tél: 082-22 90 38 et www.lamerveilleuse.be ou encore www.expo-dinant.be.

 

e801b6d2-8258-11e2-b974-495523176f9b-493x325.jpg

 

Marc Chagall né au sein de la communauté juive de Russie (aujourd'hui Biélorussie) et véritable incarnation du peintre-poète. Sur le thème "Des Rêves aux Souvenirs", l'exposition présente des œuvres originales issues de collections privées mais aussi de lithographies, de photographies et de lettres de l'artiste.

L'univers de Marc Chagall, souvent qualifié de, "maître de la Modernité", est animé par ses thèmes récurrents, à savoir la vie quotidienne dans les villages russes, ses personnages flottants dans les airs, ses vaches et ses poules flamboyantes mais aussi sa culture juive et les traditions populaires.

Marqué donc par la tradition juive et le folklore russe, il élabore une iconographie très personnelle avec des figures qui lui sont chers comme le violoniste, l'acrobate, le Christ ou encore les amoureux qu'il utilise dans ses toiles et tapisseries de manière à restituer ses états d'âme et ses angoisses.

OPFzSDXUHR47vnq.jpg

Ses œuvres sont souvent imprégnées de mythologie et de mysticisme et mettent en scène des rêves et des cortèges pittoresques profondément enracinés dans les origines judéo-russes de Chagall. Les souvenirs et la nostalgie qu'ils évoquent rappellent sa Vitebsk natale ainsi que les événements qui ponctuent la vie des gens dits ordinaires: la naissance, l'amour, le mariage et la mort.

Sa peinture raconte aussi un monde riche de miracles quotidiens, comme ce qui "se produit" dans la chambre des amants, dans les tavernes ou alors dans les rues de sa ville natale.

Le ciel et la terre semblent se rejoindre dans un monde écartelé dans lequel des silhouettes fantastiques de personnes et d'animaux flottent dans l'air, défiant les lois de la gravité en toute innocence. C'est sans doute aussi pour cette raison que les Surréalistes l'ont considéré comme un prédécesseur. Mais il est aussi l'artiste qui a introduit la métaphore dans la peinture moderne.

md22411246556.jpgMarc Chagall a été formé à Saint-Pétersbourg où il va découvrir la travail de Paul Cézanne, Paul Gauguin ou encore Vincent Van Gogh. En 1910, il arrive pour la première fois à Paris et il va y rejoindre la communauté d'artistes réunie au sien de La Ruche. Il y rencontre Chaïm Soutine, Amedeo Modigliani, Fernand Léger, Guillaume Apollinaire, Max Jacob, Blaise Cendrars et Alexandre Archipenko.

03.jpgEn 1914, il retournera en Russie où il participera à des expositions d'avant-garde. En 1917, il adhérera à la Révolution russe et deviendra même commissaire du peuple aux Beaux-Arts. Déçu par l'évolution de la société communiste, il rejoindra Paris en 1923, il va peindre des natures mortes peuplées de fleurs mais aussi des personnages, réalisant également une série d'admirables eaux-fortes pour les "Âmes mortes" de Gogol, les Fables de La Fontaine et puis aussi la Bible. L'exposition met du reste l'accent sur la rencontre de l'artiste avec la littérature du XVIIè siècle, tout comme sur sa découverte de la lumière et son traitement très particulier de la couleur .

En 1933, plusieurs de ses œuvres seront brûlées à Mannheim sur ordre direct de Goebbels, l'une des âmes noires du nazisme, ce qui le conduira à s'exiler aux Etats-Unis de 1941 à 1947. De retour des Amériques, il va s'installer en Provence et se mettra à travailler la céramique, la sculpture ou encore le vitrail et la mosaïque, réalisant, par ailleurs, de grandes œuvres architecturales "intégrées" (siège de l'ONU à New York, décor de l'Opéra de Paris, Parlement israélien...). Un musée lui est dédié à Nice. Il est inhumé au cimetière de Saint-Paul de Vence, près de la Fondation Maeght qu'il fréquenta assidûment.

 

 

 

chagall03.jpg

L'exposition est accessible au public du mardi au dimanche de 10h00 à 17h00

"La Merveilleuse" est située Charreau des Capucines, 23, à Dinant.

merveilleuse.jpg

Informations : Tél: 082/22 .90 .38

www.lamerveilleuse.be

ou encore

www.expo-dinant.be.

0 commentaire

Les commentaires sont fermés.