• Une nouvelle année académique se prépare:

    Bonjour à tous,

     
     
    Mes valises sont presque toutes bouclées, et je n'ai plus qu'à me faire vacciner...
    et puis hop je m'envole vers la Réunion et Madagascar!

    IMG_20150714_142444.jpg

     

    Je vous souhaite une très belle année d'expériences, de créations, de découvertes,

    pour ma part je vous tiendrai au courant à travers le blog:

    http://aventurepicturale.skynetblogs.be/

    vous y trouverez des articles sur des artistes locaux, des réalisations personnelles, des moments forts...

    IMG_20150714_142423.jpg

     

    et

    je confie l'atelier et le blog à

    Mary-Lore Lonneux

    découvrez son site:

    http://www.marylore.be/

     

              Mary-Lore L. est une jeune artiste originaire d'Aubel, en province de Liège. Son travail artistique repose principalement sur la peinture figurative, mais elle réalise aussi des sculptures en acier et en résine.
          
    Ses œuvres nous présentent un univers très personnel. Elles puisent dans l'imaginaire scientifico-médical une force particulière et mêlent sensualité et nostalgie. Le temps y semble suspendu. C'est une invitation au rêve...
     
     
    Bon travail à vous tous!
    Amusez-vous bien!
     
    Laurence Burvenich

    IMG_20150714_142514.jpg

    3 commentaires
  • à vous de voir....

    Laurent d'Ursel - 'Venice in Brussels'

    biennale%20toute%202MINI.jpg

    De l'Annonciation de Fra Angelico à la vidéo de l'exploit sportif en passant par le karaoké, le parcours que nous dépeint l'artiste colle à l'actualité des problématiques d'aujourd'hui et montre que le monde de l'art contemporain brasse des enjeux politique, économique et sociologique.

    Fin 2010, Laurent d'Ursel s'est mis en tête de représenter la Belgique à la Biennale de Venise de 2015, considérée comme un des événements majeurs dans le champ de l'art contemporain avec une exposition dans laquelle chaque pays est représenté.

    Fin 2014, l'artiste découvre qu'il ne posera pas sa candidature pour la Biennale de Venise, ne remplissant pas les conditions très strictes posées par la ministre de la Culture. Qu'à cela ne tienne. Il présentera à Bruxelles le remake de l'exposition qui n'a pas eu lieu à Venise. D'où son titre : VENICE IN BRUSSELS.

    Être ou ne pas être sélectionné, peu importe en fin de compte, pourvu que les œuvres proposées tiennent la route, même si celle-ci n'a pas mené jusqu'à Venise. Et c'est peu dire que Laurent d'Ursel, entouré de son équipe, a rivalisé d'imagination, d'humour et d'autodérision pour produire pendant plus de quatre ans des œuvres très variées (visuels, films, objets, textes), poursuivant chacune le même but : augmenter ses chances d'être sélectionné. Si elle n'a pas atteint l'objectif vénitien, cette vaste entreprise a un premier mérite : l'invention du selective art, ou « l'art pour être sélectionné », qui n'a rien à envier à « l'art pour foire d'art », « l'art pour collectionneur » ou « l'art pour salle d'attente ».

    biennale%20toute%201MINI.jpg

    Encore plus rafraîchissant, l'exposition VENICE IN BRUSSELS est limpide : elle ne décline rien d'autre que le désir de faire œuvre utile pour être sélectionné. Laurent d'Ursel crée sa propre mythologie et met en scène le laborieux parcours pour atteindre le cénacle de l'art contemporain symbolisé ici par le pavillon belge de la Biennale de Venise. De l'Annonciation de Fra Angelico à la vidéo de l'exploit sportif en passant par le karaoké, le parcours que nous dépeint l'artiste colle à l'actualité des problématiques d'aujourd'hui et montre que le monde de l'art contemporain brasse des enjeux politique, économique et sociologique. Le résultat est une œuvre expérimentale qui aura l'intérêt de susciter tous les paradoxes. Cette expérience aventureuse et héroïque suffira-t-elle pour que son œuvre franchisse le Temple contemporain ?

     http://www.loeuvrette.be/actualites.htm

    0 commentaire